BandeauIndexENSGMANGéologie de la LorraineSéparateurOnglet fossilesSéparateurGroupesSéparateurLexiqueOnglet lexiqueRetour Accueil
CNIDAIRES - Coraux Scléractiniaires

genre Isastrea Milne-Edwards & Haime 1851 [Bajocien]

Description du genre Isastrea

Isastrea regroupe des formes coloniales de coraux à morphologie cérioïde dominante: les individus de la colonie sont soudés les uns aux autres par une muraille mitoyenne. Celle-ci est zigzaguée, et donne une forme polygonale aux calices qu'elle délimite. A l'intérieur d'un polypiérite (= squelette calcaire d'un individu de la colonie), les cloisons rayonnantes sont bien développées, nombreuses, souvent courbes et convergent vers le centre où la columelle est généralement absente laissant place à une fossette. La forme de la colonie est très variable et dépendante des conditions du milieu: massive en dôme, plate et tabulaire, parfois même branchue lorsque la sédimentation devient rapide. Des calices pluricentriques peuvent apparaître au sein de la colonie: ils témoignent de la gemmation, formation d'un nouvel individu par reproduction asexuée (cf. cliché ci-après).

Localisation régionale

Moselle, Meurthe-Moselle.

Répartition stratigraphique régionale

Les spécimens d'Isastrea sont souvent les constructeurs dominants (espèce I. bernardiana d'Orbigny) dans les faciès coralliens récifaux du Dogger de Lorraine: formations des Calcaires à Polypiers inférieur et supérieur du Bajocien inférieur. Le genre perdure en Lorraine jusqu'au Jurassique supérieur (formations récifales de l'Oxfordien de Meuse).

Données paléoécologiques

  • environnement marin récifal;
  • épibenthique, constructeur de récif, symbiote d'algues zooxanthelles photosynthétiques.

Remarques

  • Le genre Isastrea apparaît au Trias et disparaît au cours du Crétacé. En France, il est présent dans les terrains du Jurassique, période où il atteint son apogée. Sa présence au Crétacé est douteuse. Beaucoup d’espèces triasiques et crétacées lui ont été rapportées à tort.


Isastrea bernardiana d'Orbigny – Bajocien inf. – Thil (54)
coll. Authelin-ENSG – Muséum-Aquarium de Nancy
encadré: détails de surfaces calicinales grossies
(étiqueté "Isastrea salinensis d'Orb." - réf. 116-A-1-1)

échelle: 1 graduation = 1 cm

Clichés : © Bruno Alenda – Muséum-Aquarium de Nancy

CNIDAIRES - Coraux Scléractiniaires : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Haut de page